Ce magasin est bien achalandé, dis donc !

Revenons aujourd’hui sur un abus de langage : s’il est possible de dire d’un magasin qu’il est bien achalandé, cela n’a rien à voir avec le volume de marchandises mises à disposition.

Le chaland, c’est le client.
Une boutique bien achalandée, c’est donc un endroit qui attire beaucoup de clients.

achalandé

Si on considère que cet étal de fruits est bien fourni, il existe un autre mot, autant l’utiliser : approvisionné !

Pour un devis en correction, envoyez-moi un mail avec un extrait d’une dizaine de pages et le nombre de signes (caractères + espaces) du document entier : celineguillaume.pro@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s