Calquer et décalquer

Période de rentrée scolaire oblige, petite mise au point sur un verbe peu employé : calquer.
Et pour cause : on utilise souvent le verbe décalquer à tort !

Mère, de Maurice Carême, Éditions Henri Kumps, 1959.
Dessin de Léon Navez.

Lorsque vous relevez les traits d’un dessin à l’aide d’un papier transparent, vous le calquez.
Lorsque vous reportez votre dessin calqué sur un autre support, vous le décalquez.
En résumé, on calque avant de décalquer.

C’est aussi simple que ça !

À tous les parents qui n’auraient pas fini les courses de fournitures scolaires, courage, vous n’êtes pas seuls…

Pour un devis en correction : celineguillaume.pro@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s